Accueil > Les infos > Des bioùs de compétition

Des bioùs de compétition

MIDI LIBRE LUNDI 11 AOÛT 2014
Traditions (2/5) ❘ Chaque lundi, Midi Libre vous ouvre les portes d’une manade. Cette fois, direction Candillargues. Face à l’aérodrome : les prés de la manade Ternen.

Ce matin-là, les taureaux de la manade Ternen sont “préparés” par Rogé Andréo pour les courses de la fête à Mauguio. Pour les nourrir ses bêtes, le manadier utilise un foin de plusieurs herbes séchées, dont lui seul connaît la recette. « C’est notre EPO à nous », plaisante-t-il. En franchissant les barrières de la propriété avec sa brouette, il explique que ses prés s’étirent sur 145 hectares répartis en trois parcs : Guzargues, Vacquières et Candillargues. Sur ces pâturages, une centaine de taureaux de race camarguaise et une quinzaine de chevaux lui appartiennent : « En période estivale, j’en ai toujours un dehors... »

Entre 25 et 30 tonnes de viande par année

Quand les taureaux ne répondent pas aux critères définis par leur propriétaire pour participer aux courses, ils servent à la consommation. Chorizo, pâtés, gardiane en bocal, saucisson, tout est bon dans le taureau. Rogé Andréo témoigne : « J’essaye de valoriser tous les morceaux d’un taureau, moi ce que j’aime, c’est la noblesse de l’animal ». La viande d’appellation d’origine protégée, est par ailleurs, issue d’une agriculture entièrement biologique.

TEXTES ET PHOTOS : HUGO EUGENE

Lire l’intégralité de l’article :

Midi Libre 11/08/2014